Qu’est-ce que le caprice bébé ?

Caprice-bebe

Le caprice de bébé, la fameuse crise de nerf de notre enfant qui survient au moment où on s’y attend le moins et qui nous fait honte dans un magasin parce que l’on arrive pas à le gérer. Cela évoque quelque chose pour vous, cela vous parle même très bien ? Au final, on en ressort fatiguée, en colère et avec la moitié de nos courses ? Alors vous vous demandez comment gérer ses caprices ! Mais aussi comment il est possible de les éviter ? Avant toutes choses, nous allons définir ce qu’est réellement un caprice.

Quelle est la différence entre caprice et colère ?

Ce n’est pas toujours évident de savoir ce qu’est un caprice et à partir de quel âge on peut dire on peut le définir comme tel. S’agit-il d’une colère ou d’un caprice ! Ce n’est effectivement pas la même chose et ce n’est pas toujours facile de distinguer les deux.

– Un caprice c’est lorsque que votre enfant se met à crier, pleurer, ou encore se rouler par terre quand il n’obtient pas quelque ou qu’il se sent frustré. L’enfant a une raison objective de faire un caprice.

– Une colère peut être dûe à plein de choses différentes (injustice, fatigue, violence ou désaccord avec un camarade, etc..). Votre enfant n’est donc pas content et il l’exprimera physiquement. C’est l’expression d’un souci.

C’est très compliqué pour un enfant d’intégrer le fait que ses parents puissent dire non et qu’ils ne sont pas à sa disposition. En effet, tout petit votre bébé était tout puissant face à vous (vous le nourrissiez dès qu’il réclamait parce qu’il avait faim, vous le changiez dès que c’était nécessaire et vous le couchiez dès qu’il montrait des signes de fatigue, etc..).
Ne comprenant pas pourquoi vous lui dites non, votre enfant peut être enclin à faire un caprice.

Caprice-bebe

Les caprices selon l’âge

Sachez qu’avant 18 mois, les enfants ne font pas de caprices. Effectivement parfois bébé pleure (beaucoup même) mais c’est juste parce qu’il n’arrive pas à se faire comprendre autrement. Ce n’est pas un caprice, il exprime un besoin (il a faim, il a besoin qu’on le change, il a mal aux dents, etc..)

Cependant entre 18 mois et 4 ans c’est l’âge de l’affirmation, c’est la période pendant laquelle l’enfant va faire le plus de caprices. Il va vous dire non, essayer de vous défier ou vouloir faire tout tout seul. En revanche, il n’appréciera pas que vous vous lui disiez non, que vous opposiez un refus à ses souhaits.

Votre enfant fera encore des caprices jusqu’aux alentours de 7ans. Il n’exprimera plus un besoin mais voudra avoir des explications. « Mais pourquoi ? » Et comment ? »…

Ne vous inquiétez pas, faire des caprices c’est normal ! Faire un caprice est signe de dynamisme et une forme d’affirmation de soi. L’enfant grandit et en a besoin pour se construire.

Maintenant que nous avons défini le caprice, nous allons vous donner quelques pistes pour les gérer et vous expliquer pourquoi pas en éviter certains.

1 commentaire

Poster un commentaire

Exactement, un bébé ne fait pas de caprice ! C’est super important de le redire 😉 MErci !
Line de https://la-parenthese-psy.com/

Laisser un commentaire