Ce que j’ai lu enceinte

la grossesse des paresseuses

J’ adore lire… Des histoires à nos enfants mais aussi des livres pour nous…
Alors quand j’ai appris qu’un mininous grandissait au creux de mon bidon, j’ai tout de suite voulu en savoir plus au jour le jour et je me suis ruée sur les guides de grossesse…

Ils se ressemblent tous et il y en a tellement que choisir deviens compliqué, même si certains ressortent comme des Bibles…
Une fois lu un puis le début du second j’ai vite eu envie de lire d’autres point de vue, plus un retour sur expérience… ne pas avoir une vision strictement médicale et sérieuse de la grossesse…

Alors on je me suis orientée vers des guides un peu plus funs :

La grossesse des paresseuses d’Anna Deville des éditions Marabout.

Paresseuses adict depuis plusieurs années, je l’avais repéré depuis longtemps, offert et enfin je me le suis acheté…
J’aime le côté complet et franc… Non la grossesse n’est pas toute rose, l’implication du papa at non on ne l’a pas fait toute seule… plein de conseil…
Mais surtout il reste dans l’esprit paresseuse qu’on aime tant…

Le petit grumeau illustré : Chroniques d’une apprentie maman de Nathalie Jomard aux éditions Michel Laffont.

Le Petit Grumeau illustré

Bon là encore on était en terrain connu, déjà adepte du blog hilarant de Nathalie Jomard, on a sauté sur cette bande dessinée très drôle ou on vous dévoile les moments clé de l’arrivée d’un enfant…
Nous on n’est pas parfaite et ce n’est pas grave…
C’est limite trop court !!!

Et pour après…

Wonder Mum en a ras la cape de Serena GIULIANO LAKTAF aux éditions Baudelaire

wonder mum en a ras la cape

Il n’est pas encore Best-seller mais bientôt et il se lit quand bébé devient grand (et donc après l’accouchement) mais « Wonder Mum en a ras la cape » est un concentré d’anecdotes d’une maman qui assume… Non elle n’est pas parfaite (et nous non plus et c’est tant mieux)
Alors non ce n’est pas un guide mais c’est à lire absolument…. Quand il est trop tard… Pour en rire parce que Le message commun à tous ces livres c’est que quoi qu’il arrive… Oui ça valait le coup !

Laisser un commentaire