Petite virée à Disneyland Paris

Une arrivée sous le soleil, direction les Studios !
Après un trajet sous les trombes d’eau, c’est le soleil qui nous a accueilli à Disney ! (En même temps, vu le prix des tickets d’entrée, la météo peut bien faire un petit effort… )

Passage par les studios Disney avant d’attaquer le Parc, annonce mon beau-frère. Je ne connais pas cette partie du site et je dois bien avouer que je ne suis pas très manèges… Méfiance…

Qui va piano va sano…
Ah…Le chien de Toy Story. Voilà un manège pour moi, on va commencer tranquille ! J’y grimpe avec ma sœur et les 4 petits. Même pas peur et c’est fini en 45 secondes ! Personne veut refaire un tour, ah bon ? Ma nièce de 5 ans avec ses oreilles de Minnie vissées sur le crâne me jette un regard apitoyé genre « tata t’as quel âge ?… »

Nous poursuivons avec Armageddon… « Vous êtes figurants dans le film Armageddon » nous dit-on. Youpi, je me suis toujours sentie une âme d’actrice ! Et peut-être croisera-t-on Bruce Willis … Hi hi ! Grosse frayeur quand même : ça tremble, ça crache du feu, ça mouille… Je constate non sans gêne que je suis la seule à avoir crié quand le réacteur prend feu.  Je rêve ou ma nièce a encore ce même regard apitoyé ??

« Nous déconseillons cette attraction aux personnes ayant des problèmes cardiaques », sans blague?
Allez, on tente Rock’n roller Coaster avec ma grande et ma maman… Ambiance « Guitar Hero », on en oublierait presque ce qui nous attend. Je m’attarde sur les costumes d’époque, les vinyls… Ah ça y est, on y est presque ! En attendant notre tour dans les starting blocks, j’assiste au départ…….FULGURANT….de mes  prédécesseurs. Je cherche une sortie de secours. En vain. On grimpe. On s’harnache. Cette fois je ne suis plus la seule à hurler.

Sur notre chemin vers la sortie des Studios, nous tombons sur la Twilight Zone Tower of Terror…C’est l’Attraction avec un grand A dont on parle depuis des mois. Mon beau-frère me met au défi de le tenter. Je jette un œil sur la taille requise. 1 mètre ???? Pfff… C’est la taille d’un enfant de 5 ans !! On décide d’y aller tous ensemble mais vu la tête des gens qui viennent d’en sortir, on décide finalement de laisser les 3 plus petits à mon papa… Puis c’est ma sœur qui quitte le rang avec ma fille après 10mn… Je n’en mène pas large moi non plus. Quand les portes de l’ascenseur infernal se referment sur nous, je maudis mon beau-frère, ses fichus défis et ma trop grande naïveté… 1mn plus tard, après des montées/descentes ascensionnelles successives et à la vitesse de la lumière, j’ai les jointures des deux mains endolories pour avoir trop serré mon siège, les cheveux en l’air, le cœur dans les baskets,  probablement cassé une ou deux cordes vocales et la sensation d’être passée à la centrifugeuse…  Mais je suis en VIE.

Au tour des plus petits !
Direction le Parc à thèmes pour le plus grand plaisir des enfants ( et le mien…) ! Les grands en ont un peu profité (moi, j’ai subi mais bon…) , au tour des plus jeunes : Buzz l’éclair et sa bataille intergalactique contre le vilain Zorg, le petit monde des poupées et ses chorégraphies magiques, le labyrinthe et les tasses d’Alice au pays des Merveilles, les tapis d’Aladdin, petite virée avec R2D2 dans le Star Tour, … et c’est déjà l’heure d’aller dîner avant le grand spectacle son et lumière pour les 20 ans de Disneyland Paris ! Au menu, burgers, frites, nuggets…  (Ca ouvre l’appétit toutes ces émotions!) Je paye en essayant de ne pas m’attarder sur les prix pratiqués (bon sang, 8€ les 8 nuggets de poulet ?!?)
Petite balade dans Main Street. La nuit tombe doucement. Une chemise de nuit enfant Ariel la petite sirène à 24€, un pistolet laser à 15€, un carnet intime Minnie à 9,95€, une tasse Aristochats à…(j’ai arrêté de compter…) plus tard, il est 22h30 et nous voilà installés dans l’herbe, face au château… Un silence religieux règne, l’imminence du spectacle vient d’être annoncée.

20 ans… 20 minutes de pure magie
Commence alors le plus complet, le plus incroyable, le plus féérique de tous les spectacles Disney ! Musique, jeux d’ombres et de lumières, jeux d’eau et de feu, feux d’artifices sont magistralement  orchestrés pour  rendre hommage aux plus grands succès de Disney, des plus anciens aux plus récents  (Peter Pan, La Belle au Bois dormant, le Bossu de Notre Dame, Ratatouille, Raiponce…). 20 minutes durant lesquelles la foule a 10 ans et, happée par la magie du moment, savoure la joie de retrouver son âme d’enfant.

Nous regagnons la voiture excités comme des puces. A peine le temps de sortir du parking, 2 heureux ronflent déjà…  Ca coûte un bras (non, rectification, les deux bras) de passer l’après midi et la soirée à Disney…mais le sourire qui flotte encore sur leur minois me fait me dire que ça le vaut bien.

Plus qu’à rentrer chez nous maintenant…Et tiens, la pluie s’est remise à tomber

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire